20 ans Agde Musica

L’association Eolia a été créé en septembre 1993, sous l’impulsion conjointe de Philippe Pigassou et Patrick Pouget, désireux de créer un orchestre d’harmonie sur Agde, afin de fédérer les musiciens amateurs et de participer aux manifestations sur la ville et au-delà. Dès 1996, l’association se diversifie en créant de nouvelles sections, notamment celle concernant l’organisation de concerts ou de stages de direction d’orchestre. Elle prend alors le nom d’Agde Musica. En 2000, Patrick Pouget devient directeur artistique de l’association. Il créé l’ensemble vocal Phonem : composé de 20 choristes, également répartis en 4 pupitres, ce chœur interprète à ses débuts, de nombreuses œuvres de la Renaissance. La même année, à la demande du conseil paroissial, l’association gère les concerts de l’été à la cathédrale, créant ainsi le festival Les Musicales. A raison d’un concert par semaine, le mercredi, l’association propose un festival de musique classique et musiques du monde. Peu à peu, le festival acquiert une certaine notoriété, et accueille de très grands artistes comme le trompettiste Eric Aubier, la Compagnie du pianoforte (Pierre Bouvier et Nicole Tamestit), le chœur corse de Sartène, le chœur national de Cuba, les Biancheri Singers (octuor vocal détenteur d’une multitude de prix à travers le monde)… En 2003, le compositeur montpelliérain Yves-Marie Pasquet, de créer l’une de ses œuvres, la Messe de la Chartreuse, avec le chœur Phonem. La messe est ainsi créée au festival Olivier Messiane à Avignon en novembre 2004, puis interprétée lors du festival Off d’Avignon en 2005 et 2006. En 2003, afin d’élargir le répertoire de l’ensemble vocal, Patrick Pouget créé l’ensemble instrumental Terrisse, orchestre à géométrie variable, composé de professeurs des écoles de musique d’Agde et des environs, voire de musiciens de l’orchestre de Montpellier. En 2007, Patrick Pouget est nommé directeur du Conservatoire de Région de Boulogne sur Mer. Il cède ses baguettes à Eric Laur pour le chœur, et à François Durand pour l’orchestre. En 2009, Eric Laur remet en place le chœur féminin Eurydice, avant de créer son pendant en 2010 : l’ensemble vocal masculin Orphée. A la direction de Terrisse, François Durand met en place une régularité de concerts : concert viennois pour le nouvel an, concert lyrique avec des chœurs d’opéra, concert avec les enfants des écoles au printemps, concert sur la scène flottante l’été, concert symphonique à l’automne. En 2008, une nouvelle section, La Goualante est créée : une troupe de joyeux choristes chante et fait chanter le public, accompagné à l’orgue de barbarie. En 2009, le festival des Musicales, en recherche de nouveaux publics, s’est déplacé en septembre, et a investi divers lieux de concerts sur la ville. Ainsi, en 2013, l’association Agde Musica ne compte pas moins de 8 sections : l’orchestre Terrisse, les ensembles vocaux Phonem, Orphée et Eurydice, la troupe de La Goualante, le festival de musique Les Musicales, le Bel Canto et l’orchestre d’harmonie Eolia.